Les accords majeurs à trois notes

Pour comprendre comment sont construit les accords majeurs quelques informations de base nous seront nécessaire.

Définition 1 :

On appelle “accord” un ensemble d’au moins trois notes jouées simultanément.

Définition 2 :

Même les allergiques au solfège connaissent la gamme majeure de DO à savoir :

DO – RÉ – MI – FA – SOL – LA – SI – DO

On peut numéroter cette gamme de 1 à 8 :

DO – RÉ – MI – FA – SOL – LA – SI – DO

1     2     3    4      5      6     7    8

Pour ceux qui veulent aller plus loin on peut donner un nom à chaque chiffre. Ces noms disent d’ailleurs certainement quelque chose à bon nombre d’entre vous.

1.Tonique (DO)

2.Seconde (RÉ)

3.Tierce (MI)

4.Quarte (FA)

5.Quinte (SOL)

6.Sixte (LA)

7.Septième (SI)

8.Octave (DO)

Bien, ces considérations générales établies on peut revenir à notre construction d’accord.

Les accords à trois sons :

Un accord à trois sons est constitué de trois notes de la gamme majeure portant le même nom que l’accord voulu.

Exemple :

Pour “fabriquer” un accord de DO majeur il suffit de prendre les notes de la gamme de DO majeur

Pour “fabriquer” un accord de SOL majeur il suffit de prendre les notes de la gamme de SOL majeur

Très bien me direz-vous mais quelles notes prendre parmi la gamme ?

Tout simplement la note 1 – 3 et 5 de la gamme considérée soit la tonique, la tierce et la quinte si on veut faire pro ;-p.

DO – RÉ – MI – FA – SOL – LA – SI – DO

1     2     3     4      5      6     7    8

Exemple pour un accord de DO :

DO – MI – SOL

1      3      5

La notion complémentaire :

On parle parfois d’empilement de tierces pour la construction des accords. J’ai souvent vu passer cette expression sans jamais la comprendre réellement alors que c’est relativement simple à comprendre. Si vous regardez attentivement les trois notes constituant l’accord de notre exemple en DO majeur :

DO – MI – SOL

On peut présenter les choses ainsi :

DO – MI 1 – 3 : Mi est bien la tierce de DO (DO – RÉ – MI)

MI – SOL 1 – 3 : SOL est bien la tierce de MI (MI – FA – SOL)

On a donc bien notre tonique à laquelle on a ajouté deux tierces d’où l’expression “empilement de tierces”.

Voilà le principe général de la création des accords majeurs. Cependant, j’entends déjà les plus curieux me dire : OK mais pour un RÉ#M ça ne marche plus.

Effectivement pour que la compréhension soit totale on ne peut pas s’affranchir d’un peu de théorie et notamment sur la construction de la gamme majeure. Toutes les gammes majeures obéissent à la même construction basée sur les tons et 1/2 tons séparant les notes. Le plus simple là encore est de prendre notre amie, la gamme majeure de DO,car elle présente à elle seule la construction de la gamme et l’écart ton,1/2 ton entre chaque note :

 

DO |- -| RE |- -| MI |-| FA |- -| SOL |- -| LA |- -| SI |-|DO 

     1ton      1ton    1/2ton  1ton         1ton      1ton    1/2ton

Donc le ce qu’il faut retenir c’est que pour construire une gamme majeure à partir de n’importe qu’elle note il suffit d’appliquer le modèle ci-dessus soit :

1t – 1t – 1/2t – 1t – 1t – 1t – 1/2t

On peut le résumer en disant qu’il y a un ton entre chaque note sauf entre MI – FA et SI – DO où il y a 1/2 ton.

Personnellement mon petit moyen mnémotechnique est : 2t -0,5t -3t -0,5t.

Info express :

Pour mémoire 1 ton sur votre manche de guitare correspond à un écart de deux. Par exemple sur la corde de MI grave en case 3 on a un SOL, si vous allez en case 5 sur la même corde vous aurez un LA.

On va essayer de construire ensemble une gamme au hasard et vous pourrez vous exercer avec quelques exercices ensuite. Alors disons que l’on va reprendre notre RÉ# (exemple relativement difficile) pour pouvoir construire ensuite notre accord de RÉ#majeur :

Alors on a dit 1t – 1t – 1/2t – 1t – 1t – 1t – 1/2t

RÉ# – FA – SOL – SOL#/LAb – LA#/SIb – DO – RÉ – RÉ#

On peut enfin construire notre accord RÉ#majeur en prenant les notes 1 – 3 – 5 soit :

RÉ# – FA – SOL – SOL#/LAb – LA#/SIb – DO – RÉ – RÉ#

1      2      3            4               5         6     7      8

Notre accord est donc constitué d’un RÉ# – SOL – LA#/SIb

Exercices :

Construire la gamme majeure de SOL et un accord de SOL majeur

Construire la gamme majeure de SIb et un accord de SIb majeur

Les solutions sont sous le tableau de transposition des gammes majeures ci-dessous :

Solutions :

Construire la gamme majeure de SOL et un accord de SOL majeur

Gamme majeur de SOL :

SOL – LA – SI – DO – – MI – FA#/SOLb – SOL

1        2    3     4     5      6         7            8

Accord de SOL majeur :

SOL – SI – RÉ

Construire la gamme majeure de SIb et un accord de SIb majeur

Gamme majeur de SIb :

SIb – DO – – RÉ#/MIb – FA – SOL – LA – SIb

1      2      3         4         5     6       7    8

Accord de SIb majeur :

SIb – RÉ – FA – LA

N’hésitez pas à poser vos questions.

2 réflexions sur “ Les accords majeurs à trois notes ”

  • 14 septembre, 2015 à 11 h 34 min
    Permalink

    Vraiment j aime ce cour de guitar c bien.

  • 25 novembre, 2017 à 10 h 46 min
    Permalink

    MERCI DE TON EXPLICATION
    POUR LES ACCORDS MINEURS C EST LA MEME CHOSE?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com